“Je rencontre un homme de 72 ans qui est en cours de traitement d’immunothérapie, tous les 15 jours une piqure depuis 20 fois, ceci pour booster son système immunitaire afin de combattre un cancer dans le poumon d’une taille de 14 cm environ.

Il est affaibli, n’a plus d’appétit, marche avec des cannes car sa hanche lui fait défaut.

Outre le fait que les séances de réflexologie lui procurent de la détente, nous remarquons ensemble qu’après 2 séances il retrouve l’appétit, élimine beaucoup plus (urines abondantes), qu’après 6 séances, il me dit pouvoir à nouveau monter des marches, et qu’après avoir fait un nouveau scanner sa tumeur a diminué de 4 cm. Après chaque séance, il se sent avoir une meilleure amplitude respiratoire, et remarque que sa peau s’assouplit et a moins d’œdèmes.”

Valérie Galichet.

Ma première “séance”, en cours de formation m’a permis de me rendre compte des bienfaits de l’auto guérison de notre corps.

Je demande donc à une amie l’autorisation de pouvoir m’entrainer sur ses pieds, avec les premiers systèmes appris en cours de formation ((respiratoire, musculaire, et ostéoarticulaire). Mon amie, épuisée, en arrêt de travail pour cervicalgies, accepte l’expérience et me relate les manifestations d’après séance. Elle a dormi comme un bébé au point que son mari s’est inquiété dans la nuit de ne pas l’entendre gesticuler et avoir une respiration bruyante … le lendemain matin elle se lève et goute à la sensation d’un diaphragme souple et qui se déroulerait comme un accordéon et ressent une amplitude respiratoire à en perdre haleine.

Elle m’a dit “enfin je respire !”

Valérie Galichet.